Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là"

Chapitre V : Le sens ésotérique de l'attente

Spirit, peinture de Alex Cordova
Table des matières

Chapitre V : La présence en tant qu'état

Le sens ésotérique de l'attente...90-91

Dans un certain sens, l'état de présence peut se comparer à l'attente. [...] [Mais une attente qui n'est ni ennui, ni agitation, ni fuite vers le futur], [...] une attente qui exige de vous une vigilance totale.

Quelque chose pourrait se manifester à n'importe quel moment, et si vous n'êtes pas totalement éveillé, totalement immobile, vous passerez à côté.
[...]

Dans cet état, toute votre attention se trouve dans le présent. Il n'en reste rien pour rêvasser, penser, se souvenir et anticiper l'avenir. Il n'y a là aucune tension, ni aucune peur : seulement une présence vigilante. Vous êtes présent à tout votre être, à chaque cellule de votre corps. Dans cet état, le "vous" qui a un passé et un futur, la personnalité si vous voulez, n'est quasiment plus là. Et pourtant rien de significatif n'est perdu. Vous êtes encore essentiellement vous-même. En fait, vous êtes plus totalement vous-même que vous ne l'avez jamais été, ou plutôt ce n'est que dans le "maintenant" que vous êtes véritablement vous-même.

"Soyez comme le serviteur qui attend le retour de son maître", dit Jésus. Le serviteur n'a aucune idée de l'heure à laquelle son maître reviendra. C'est pour cela qu'il reste éveillé, vigilant, prêt, tranquille, sinon, il ratera l'arrivée de son maître.

[...]
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Il me semble que le serviteur doit préparer l'avènement du Royaume en attendant le retour du Maître : invitation à l'action, au partage, à l'Amour... ?
Répondre
E
<br /> Bonjour Dju770. Qu'entends-tu par "l'avènement du Royaume ?"<br /> Je comprends dans ces lignes d'Eckhart Tolle une invitation à Etre.<br /> Ce qui se manifeste lorsque l'on est totalement présent à soi ? Oui, l'action, le partage, l'Amour ou bien l'inaction. En fait ce qui s'impose à soi, forcément bon, bien, juste à l'image de notre<br /> nature profonde.<br /> Je vois également une invitation à ne pas projeter ce que l'on imagine être cet état de félicité, mais préparer sa personne à en être le réceptacle. Un peu comme lorsque l'on range, rend propre son<br /> logis pour accueillir son invité le mieux possible.<br /> Mais là ce sont peut-être mes lectures de Krishnamurti qui s'expriment : ne pas donner à l'inconnu les reflets du connu pour le reconnaître et l'accueillir.<br /> Ainsi l'attente ne sera jamais déçue.<br /> <br /> <br />