Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Tu es Cela - Plus proche que proche - Déjà là"

Contre Marche

Contre Marche

Ce ne pouvait être autrement

Une évidence à partager, une nature à préserver

Vous vous y refusez

En soi déjà s'entend

Le son grandissant des opprimés, des affamés

Assez de vos marches forcées

C'est assez

Entendez les frapper leurs mains, le sol de leurs pieds

La peau de leurs tambours,

leurs cris monter

Il est encore temps, avant toute violence

Réveillez-vous cupides, libéraux fratricides

Lâchez vos fouets, vos possessions inutiles

Cessez d'accaparer pour vous-même ce qui manque à tant d'autres

Cessez de détruire la nature et les êtres à votre seul profit

Maintenant

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article